Histoire-Géographie EMC

l'engagement dans la vie démocratique

Par FLORENT COLEOU, publié le vendredi 18 décembre 2020 15:47 - Mis à jour le mardi 5 janvier 2021 09:24
xl_ENGAGEMENT.png
Le mardi 8 décembre, deux membres de l'association ADAMA 76 (Association des Anciens Maires et Adjoints de Seine-Maritime) sont intervenus auprès des élèves de 3e2 dans le but d'échanger sur le thème de l'engagement.

Dans le cadre des programmes d'EMC Cycle IV, l'objectif est principalement de sensibiliser les élèves aux différents types d'engagement, et ce à différentes échelles.

 

Voici deux travaux d'élèves qui résument l'intervention de Messieurs PERIN et BERARD. Félicitations à Soumaya, Fatima ainsi qu'à l'ensemble de la classe pour l'implication durant ce projet d'EMC sur la notion d'engagement.

 

 

Le mardi 8 décembre 2020, nous avons eu une intervention. Deux anciens maires de l’association ADAMA sont venus nous parler de l’engagement.

Il y avait Monsieur BERARD accompagné de Monsieur PERIN. Dès le début, ils nous ont expliqué qu’ils étaient dans une association qui s’appelle ADAMA (Association des Anciens Maires et Adjoints de Seine-Maritime) et que dans ce genre d’association tous les partis politiques se côtoient sans problème.

En France, il y a plus de 35 000 maires. Selon eux, l’engagement est notamment une responsabilité qui permet de de s’enrichir intellectuellement et socialement. Vouloir s’engager c’est vouloir être acteur en s’impliquant afin de faire des changements et améliorer notre environnement. Ensuite, Monsieur BERARD nous a expliqué, pour lui, quel était son but en s’engageant. Il a décidé de s’engager pour rendre à la Société tout ce que dont il avait pu profiter en étant jeune.

Quant à Monsieur PERIN, lui, a décidé de s’engager car depuis sa jeunesse, il aime le rôle de chef, de leader. Son but était de se faire une place dans la Société, de se donner les moyens de réussir, d’avoir l’envie de s’améliorer et de surtout réaliser le rêve de sa mère. Comme nous l’a raconté Monsieur PERIN, s’engager c’est également mettre sa vie privée de côté. Lorsque sa fille a su qu’il n’allait pas être réélu maire, elle s’est dit qu’elle va avoir un « papa normal ». Il faut également souligner qu’un maire est responsable de tous ses habitants. C’est-à-dire qu’il peut être appelé à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit. Pour être maire, il suffit d’avoir plus de 18 ans. Pour pouvoir changer les choses, il faut s’engager. Plus nous nous engageons, plus nous pouvons faire des choix.

Leur intervention m’a donné envie de m’engager. Quand les intervenants parlaient, on voyait bien qu’on s’adressait à des passionnés. Ça se voyait qu’ils auraient voulu continuer toute leur vie à s’engager et qu’ils en gardent une bonne expérience. C’est pour cela qu’ils veulent la partager. Je pense qu’ils en gardent des souvenirs plein la tête.  

Fatima G.

 

-------------------------------------------------

 

Le mardi 8 décembre 2020, deux intervenants de l’association ADAMA (Association Des Anciens Maires et Adjoints de Seine-Maritime) sont intervenus au Collège Jacques Monod auprès des élèves de 3e2.

Le but de leur venue au Collège était d’apporter à la jeunesse leurs expériences et de nous expliquer la notion d’engagement: qu’est-ce que s’engager ? Suite aux questions posées, je vais vous résumer ce que j’ai retenu.

Pour s’engager, il faut avoir l’envie de s’impliquer  pour pouvoir créer, améliorer, faire des changements, s’enrichir intellectuellement et socialement, se valoriser aux yeux de la Société.

Nous devons nous engager pour changer les choses qui nous déplaisent en donnant de notre temps aux gens comme en travaillant dans des associations. S’engager apporte beaucoup de responsabilités. Il faut savoir se remettre en question tous les jours pour essayer de transformer la Société et avancer. Monsieur PERIN et Monsieur BERARD, qui sont d’anciens maires et adjoints, nous ont faire part des impacts que l’engagement a eu sur leurs vies.

En étant maire, Monsieur PERIN a connu un procès pendant dix ans car il est le « responsable » de la sécurité de ses habitants. Le maire est un OPJ (Officier de Police Judiciaire).

Pour conclure, cette expérience m’a appris qu’il faut s’engager pour changer les choses qui nous déplaisent.

Soumaya C.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1